. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vous êtes ici : Accueil » Documentation » Agenda des Frontières » AGENDA DES FRONTIÈRES 2018 » ABeGIEF : structure en charge de la gestion des frontières du (...)

ABeGIEF : structure en charge de la gestion des frontières du Bénin

D 3 janvier 2018     H 05:35     A L’AGENCE     C 0 messages


Régie par les dispositions de la loi n° 94-009 du 28 juillet 1994 portant création, organisation et fonctionnement des offices à caractère social, culturel et scientifique, l’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers (ABeGIEF) est une structure sous tutelle du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique. Elle est créée par décret n°2012-503 du 10 Décembre 2012 portant attributions, organisation et fonctionnement. Son siège est fixé à Cotonou.

Sa principale mission est la mise en œuvre de la Politique Nationale de Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers (PNGIEF).

A ce titre, elle est chargée de :

  • impulser, promouvoir et coordonner les activités de gestion intégrée des espaces frontaliers de la République du Bénin par la mise en œuvre des directives, politiques et programmes panafricains, régionaux et nationaux relatifs aux frontières internationales et à la coopération transfrontalière d’initiatives étatique et locale ;
  • promouvoir la sécurité humaine et le développement harmonieux dans les espaces frontaliers ;
  • mettre en œuvre et actualiser périodiquement le Programme National de Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers (PNGIEF) ;
  • préparer, élaborer et vulgariser les instruments juridiques internationaux, des textes législatifs et réglementaires ainsi que des dossiers concernant la délimitation, la démarcation et la réaffirmation des frontières ;
  • accompagner les administrations civiles, paramilitaires et militaires pour la prise en compte dans les stratégies sectorielles la résolution des questions relatives à la sauvegarde de l’intégrité territoriale et de l’identité nationale et à l’amélioration des conditions de vie des populations vivant dans les espaces frontaliers ;
  • assurer la coordination intersectorielle, la mise en cohérence et en synergie des interventions publiques dédiées aux espaces frontaliers ;
  • initier des études et des actions de plaidoyer en faveur de la valorisation des potentialités des espaces frontaliers ;
  • réaliser des infrastructures et fournir des équipements au profit des espaces frontaliers ;
  • promouvoir et suivre la coopération transfrontalière comme démarche volontariste de co-développement, d’intégration régionale, de promotion de la paix et du bon voisinage avec les États limitrophes ;
  • mobiliser des ressources pour accroître l’offre de sécurisation et l’offre de services sociaux et marchands dans les espaces frontaliers ;
  • conserver et gérer des archives relatives à la délimitation, à la démarcation et au développement des espaces frontaliers ;
  • élaborer et diffuser chaque année un rapport national sur l’état des frontières et des espaces frontaliers en République du Bénin ;
  • fournir aux autorités compétentes, dans un souci de cohérence, des avis relatifs à la situation d’ensemble des frontières, des espaces frontaliers et de la coopération transfrontalière ;
  • proposer les approches de gestion des différends frontaliers avec les pays limitrophes en liaison avec les structures sectorielles compétentes.

Dans le cadre de l’accomplissement de sa mission, l’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers peut établir des relations de partenariat administratif, scientifique et technique tant au niveau national qu’international susceptibles d’aider la République du Bénin à développer des stratégies conséquentes pour la maîtrise de ses espaces frontaliers au plan de la sécurité et du développement sur la base de la coopération transfrontalière.

La vision est de :

« Faire des zones frontalières de véritables espaces de développement durable et de bon voisinage avec les pays limitrophes, espaces où les conditions de vie des populations sont nettement améliorées. »