. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » 2017 » L’ ABCF et l’ANCB, ensemble pour le développement des espaces frontaliers

L’ ABCF et l’ANCB, ensemble pour le développement des espaces frontaliers

D 19 octobre 2017     H 19:30     A L’AGENCE     C 0 messages


agrandir

La rencontre a eu lieu ce jour jeudi 19 octobre 2017 à l’hôtel Paquita de Bohicon avec la participation des membres des bureaux des deux associations.

Plus que jamais, les zones frontalières constituent un sujet prioritaire à divers niveaux et pour cause. Véritables niches de richesses mais malheureusement moins développés que les autres parties du Bénin, les communes frontalières et leurs populations ont besoins d’une attention particulière. C’est ce qu’à compris les maires membres des bureaux de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) et ceux de l’Association Béninoise des Communes Frontalières (ABCF).

L’ouverture de cette réunion inédite a été marquée par trois allocutions. La première à été faite par Dr BAGLO Ayité Marcel, Directeur général de l’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers (ABeGIEF). Il a applaudit l’initiative et souhaité une fructueuse collaboration au grand bonheur des populations. Ensuite, le DG a remercié les maires pour leur contribution et engagement remarquable. Il n’a pas manqué d’exposer brièvement les actions entreprises pour sécuriser et développer les espaces frontaliers du Bénin. La deuxième prononcée par le maire de Nikki et Président de l’ABCF, LAFIA Oumarou a fait le bilan des actions menées et les résultats obtenus par le bureau de la jeune association. Il a tenue dans son discours à remercier le gouvernement pour la création de l’ABeGIEF et au DG BAGLO pour toutes les actions concrètes menées en faveur des frontières. Selon lui, les espaces frontaliers n’ont jamais autant eu ce niveau de développement par la construction d’infrastructures de sécurité et socio-communautaires, la récupération des localités jadis administrées par les pays voisins, les patrouilles régulières des éléments USSF (Unité de Surveillance des Espaces Frontaliers) etc.

La dernière et allocution d’ouverture des assises a été donnée par le Maire hôte de Bohicon en même temps Président de l’ANCB, Luc ATROKPO. Pour lui, le développement des communes est mission et celles frontalières n’en font pas exception. Pour ce faire, l’association dont il est le président s’engage aux côtés de L’ABCF et de l’ABeGIEF à atteindre la vision qu’est de "Faire des zones frontalières de véritables espaces de développement durable et de bon voisinage avec les pays limitrophes, espaces où les conditions de vie des populations sont nettement améliorées."

Vive la collaboration entre l’ABCF et l’ANCB !

Portfolio