. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » 2015 » FORUM SUR LA GESTION DES FRONTIERES ET LA COOPERATION TRANSFRONTALIERE DANS (...)

FORUM SUR LA GESTION DES FRONTIERES ET LA COOPERATION TRANSFRONTALIERE DANS LE BASSIN TRANSFRONTALIER DU FLEUVE NIGER

D 23 décembre 2015     H 13:49     A Le Webmestre     C 0 messages


Du 22 au 23 décembre 2015 a eu lieu le premier forum transfrontalier bénino-nigérienne après l’arrêt de la Cour Internationale de Justice en l’affaire du différend frontalier sur l’île de Lété.

Longtemps attendu, le présent forum co-organisé par les structures des deux pays en charge des questions de frontières, et coprésidé par les représentants des ministres béninois et nigérien, a été un succès. statué sur plusieurs points notamment la gestion commune du bassin du fleuve Niger et les possibilités de coopération transfrontalières.

Tous les acteurs intervenant dans la gestion des frontières ont pris part à cette réunion. Il s’agit en effet des Autorités territoriales, des Forces de Défense et de Sécurité, les Organisations de la Sociale Civile, des Chefferies traditionnelles et de quelques cadres des ministères sectoriels des deux pays.

Après les mots de bienvenu de Monsieur Inoussa DANDAKOE, Maire de la Commune de Malanville et de Madame Salamatou KORA KPONOU, Préfet des Départements du Borgou et de l’Alibori, les représentants des ministres ont, dans leurs discours, appelé de tous leurs vœux à travers cette réunion l’inauguration d’une série d’activités dans le cadre de la mise en œuvre de l’Arrêt de la Cour Internationale de Justice. Ils ont fait remarquer que le présent forum vise le bon voisinage, la promotion de la coopération transfrontalière, le renforcement de la coopération sécuritaire en vue de créer des conditions favorables aux travaux d’abornement de la ligne frontière et à amener les populations à collaborer.

Monsieur Ider ADAMOU, Secrétaire Général du Ministère Nigérien de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses a fini son allocution par des mots d’encouragement à l’endroit de la Commission Mixte Paritaire Bénino-Nigérienne de Délimitation de la Frontière et ses bons vœux du nouvel an à l’ensemble des participants. Madame Justine THOKPON, Directrice Adjointe de Cabinet du Ministre Béninois de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes, a quant à elle rendu un hommage vibrant aux deux structures nationales en charge des questions de frontière tout en les invitant à faire du renforcement des relations de bon voisinage leurs priorités en vue de sauvegarder les liens séculaires entre les deux peuples frères et encourager la diplomatie préventive locale qui prend en compte l’intégration africaine par les communautés à la base à travers leurs référents identitaires. Elle a souhaité plein succès aux travaux du forum et terminé par formuler à l’endroit des participants une bonne et heureuse année de paix, de santé, de bonne entente et bon succès aux travaux de la Commission Mixte Paritaire de Délimitation des Frontières.

Subséquemment, le présidium fut installer et les groupe de travail constitués ont réfléchir sur deux thèmes à savoir :

  • Thème 1 : Dialogue transfrontalier (réalités sociologiques des peuplements riverains de la frontière Bénin-Niger) ;
  • Thème 2 : Coopération transfrontalière, diplomatie locale ;
  • Thème : Questions sécuritaires

Mais avant les travaux en groupes, les participants ont bénéficié de deux communications respectivement présentées par le Maire de la commune de Malanville et le Directeur Général de l’ABeGIEF, Dr Marcel Ayité BAGLO. La première a pour thème « Dialogue des territoires frontaliers chez les Sney-Dendi-Zarma-Cenga : base de la coopération transfrontalière entre le Bénin et le Niger » et la seconde « Enjeux et opportunités de la coopération transfrontalière »

A l’issue des travaux de groupe, plusieurs recommandions ont été faites :

  • l’élaboration et l’édition d’un document sur le dialogue des territoires transfrontaliers retraçant l’évolution de la culture et de la langue Dendi ;
  • la mise en place d’un cadre permanent de concertation des Communes Frontalières du Bénin et du Niger. Ce cadre regroupera les Maires, les Adjoints et les Chef d’Arrondissements, l’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers et la Commission Nationale des Frontières du Niger. En outre, le cadre peut faire appel à toute personne dont il juge la compétence nécessaire ;
  • la mise en place d’une plate forme au niveau de la sécurité transfrontalière ;
  • la création des centres secondaires d’Etat Civil ;
  • l’institutionnalisation des festivités des arts et des Cultures Dendi

Aux termes des travaux, le Président du présidium a formulé une mention toute particulière de félicitation à l’endroit de tous les participants. Il les a rassuré que les recommandations pertinentes issues de ce forum trouveront un écho favorable auprès de nos Hautes Autorités qui les ont investi de la mission de prospection des voies et moyens pour fortifier les relations séculaires et historiques qui unissent nos deux peuples.